Angkor Wat, au Cambodge , est le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor, l'une des plus imposantes villes médiévales du monde. Il fut construit au début du XIIe siècle . Il est demeuré un important centre religieux depuis sa fondation, initialement hindou et dédié à Vishnou, puis bouddhiste. Il représente le mont Meru, la maison des dieux dans la mytologie hindoue.  Ankkor Wat est classé au pratimoine mondial de l'UNESCO. C'est dans ce merveilleux environnement spirituel et mystique que se déroule mon action humanitaire rendue possible grâce aux dons occidentaux provenant d'Amérique et d'Europe. Merci du fond du coeur !

Angkor_Wat

 

À quelques kilomètres d'Angkor vivent pauvrement et simplement ces khmers que nous tentons d'aider de notre mieux en nourriture, en vêtements, en médicaments, en bourses d'études, en matériel scolaire, en présence de compassion et en enseignements.

DSC06609

Le Cambodge vit au rythme d’une tragédie, celle du temps des larmes de survivants, angoissés par l’errance des âmes sans sépulture, larmes des orphelins de la guerre civile et du sida, larmes des mutilés des combats et des mines, larmes des paysans privés de leurs terres, larmes de l’inneffaçable pauvreté du "petit peuple", des villes et des campagnes. Larmes invisibles d’un Cambodge qui pleure.

Extrait du livre "Le Cambodge de 1945 à nos jours" de Philippe Richer.

De l'aube au crépuscule, cette brave maman transporte avec le sourire du bois ramassé pièces par pièces dans la forêt. Ce sera ensuite à bicyclette qu'elle ira vendre le tout au marché à plusieurs kilomètres de distance. Les femmes du Cambodge sont extrêmement travaillantes et courageuses.

DSC06299

 

DSC06298

Cette femme est gardienne des sites des temples. Elle rentre à la maison avec sa gamelle qui contenait riz et poisson pour son repas du midi. En arrivant à la maison, elle s'occupera de ses enfants et devra trouver d'autre poisson dans la rivière pour nourrir sa famille.

 

Ce grand père termine sa pêche. Il habite chez sa fille et c'est sa contribution au repas du soir qui sera partagé par plusieurs personnes. Les Cambodgiens ont un grand respect pour leurs parents qu'ils hébergent à l'aube de leur retraite. Les conseils des ancêtres sont d'une grande importance et on les suit à la lettre.

DSC06291

 

 

 Ces enfants n'ont pas assez d'argent pour recevoir une éducation complète. Ils vont à l'école une demie journée par jour pour recevoir 50% des enseignements nécessaires à leur réussite. Pour l'autre 50%, ils devront trouver les argents nécessaires pour s'offir, au quotidien,  des cours complémentaires dispensés par leur professeur en dehors de l'école. Les salaires sont si bas, que c'est la seule façon qu'ont trouvé les enseigants pour survivre convenablement.

 

DSC07170

 

DSC07164

Les tiges de ces fleurs sont délicieuses en soupes. La maman viendra les cueillir un peu plus tard pour ensuite aller les vendre au marché. Les enfants l'accompagneront pour faire l'apprentissage de la négociation et de la vente.

DSC07168

 

Les marchés regorgent de fruits et de légumes frais. C'est toutefois assez cher. On doit souvent payer en dollars américains. Les produits de vannerie sont fabriqués par les aînés selon les anciennes traditions.

DSC07160

 

 

Sonsun est le fils d'une famille d'agriculteurs pauvres. Grâce à vos généreux dons, il peut réaliser son rêve : devenir médecin et aider son peuple qui a tant souffert. Il termine avec grand succès sa sixième année en Pédiatrie à l'université. Encore deux ans et le Cambodge aura un nouveau médecin pour soigner les nombreux enfants malades.  50% de la population du Cambodge est âgée de moins de 25 ans.

 

SonSun

 

Sonsun fait l'examen d'un nouveau né : la soeur de Kimkhorn vient d'accoucher d'une magnifique petite fille.             Les conseils précieux de notre futur Pédiatre seront une ressource importante pour la nouvelle maman.

DSC06140

 

Sonsun a fait son internat dans un hopital provincial de campagne. Il y a vécu des stages en traumatologie, en obstétrique et en pédiatrie. Avec une patiente qui accouchait avec difficulté, il a chanté des mantras sacrés. Les autres médecins et les patients ont grandement apprécié cette présence de compassion et de guérison du coeur.

MBR RH 2014 Singing (3)3222

 

La maman de Sonsun prend soin des vaches que nous lui avons offertes : chaque jour elle doit les conduire aux champs pour ensuite les amener dormir sous la maison le soir. Ces animaux fabriquent l'engrais nécessaire à sa culture de maïs. Le temps venu, elle ira vendre à bicyclette ses épis bouillis au marché à plusieurs kilomètre de sa maison. La santé de celle-ci n'est pas très bonne car elle souffre de problèmes cardiaques.

DSC06713

 

Le papa de Sonsun travaille à la rizière dont il est très fier. Ses maux de dos et ses rhumatismes chroniques le font beaucoup souffrir. Ces deux hommes entretiennent un beau lien de confiance et une grande complicité.

DSC06716

 

Les vaches étaient deux au départ. Elles sont maintenant cinq. Une mère agressive a dû être vendue l'an passé.

DSC06704

 

Nous sommes très fiers de Sonsun qui est un étudiant modèle. Il prépare acuellement son mémoire de fins d'études qui sera présenté dans deux ans. C'est très encourageant de soutenir un jeune qui saura faire la différence pour les siens en allégeant leur souffrances physiques et psychologiques. Sonsun a une magnifique capacité de présence du coeur.

DSC06067

 

 

Kimkhorn en est à sa deuxième année en Management à l'université. Sa famille vous est très reconnaissante pour votre soutien qui permettra à l'un des leurs de sréussir sa vie de façon honorable. Tous les autres frères et soeurs sont vendeurs ou agriculteurs. La maman, veuve depuis très longtemps, est très pauvre. Elle habite une case sans eau ni électricité. En plus d'étudier, Kimkhorn travaille à plein temps afin d'aider financièrement la famille.

DSC07183_2

 

DSC05852

 

La famille de Kimkhorn est "tissée serrée" : tous les soirs, ils se réunissent chez la maman et apportent quelque chose à manger. C'est une sorte de buffet familial autour duquel chacun raconte sa journée. Kimkhorn est bien triste de ne plus participer à ces rencontres "sacrés" du soir : ses cours à l'université sont de 18h30 à 21h et ce  5 jours par semaine. Heureusement, il lui reste le samedi et le dimanche où il va au marché avec sa maman et paie de sa poche des produits frais qu'elle cuisinera pour tout le monde.

DSC05977

 

Sa soeur, qui habite une modeste case, vient d'accoucher. Selon la méthode traditionnelle, elle conservera le bonnet de laine et demeurera alitée 3 jours avec un feu de purification sous son lit fait de bois et de pailles.

DSC07225

 

Kimkhorn rêve du jour où ce sera son tour de devenir papa. Pour ça, il lui faudra amasser beaucoup d'argent pour entre autre payer la dote à la famille de la mariée et contribuer à la réception de mariage qui comptera de 500 à 800 personnes. Selon la tradition, chaque convive offrira une participation financière pour rendre possible cette réception hors normes qui se fera à l'extérieur dans le champ ou la rizière.

DSC07226

 

 

Leakhena et Pisey sont ces deux soeurs qui ont quitté leur brave maman dans la lointaine campagne pour venir étudier en ville. Toutes les deux travaillent le jour et étudient le soir à l'université en Tourisme et en Management.

DSC05857

 

Elles logent dans un modeste espace qui sert de salle d'études, de cuisine et de salle à manger le jour et de vestiaire et de chambre à coucher le soir. L'une dormait sur un lit et l'autre par terre.

DSC05861

 

Nous leur avons acheté un lit en plus de vélos pour aller au travail.

DSC05896

 

C'est plus difficile de transiger avec les filles qu'avec les gars en Asie. Les femmes sont intimidées par l'homme, susceptibles si on leur fait des remarques et facilement ratoureuses. Il est difficile d'avoir l'heure juste et encore plus des confidences sur les problèmes qui pourraient se présenter. Tout semble toujours bien se passer. Nous avons trouvé à Pisey un travail d'entretien ménager de jour dans un hôtel afin qu'elle puisse étudier le soir.

 

DSC07098_2

 

 

Chamroeun a maintenant 15 ans. Ça fait plusieurs années qu'il a été mis sur notre route, un midi, en synchronicité, devant le vieux marché. Nous l'avions conduit au docteur Phara qui l'avait opéré dans l'oeil gauche pour y restaurer sa vue à 80%, son oeil droit n'y étant plus. Depuis Chamroeun évolue très bien. Il fréquente l'école publique pour sa formation générale ainsi que l'école internationale pour apprendre l'anglais. Il arrive maintenant à bien se débrouiller dans la langue de Shakespeare. C'est grâce à vos dons que nous avons pu lui permettre une telle évolution.

DSC06212

 

Comme il a commencé ses classes en anglais avec les petits de la maternelle, Chamroeun est plus vieux que la majorité des étudiants de son groupe. Ayant appris jeune à vivre avec son handicap, il s'est habitué à être différent des autres.

DSC06207

 

Chamroeun est très apprécié de ses professeurs. Il est choyé, ce sont toutes de charmantes institutrices. Sonsun lui sert de référence masculine. Sa maman travaille la nuit dans un marché de rue et son père est souvent absent.

DSC06230

 

Charoeun vous dit "Akun tchrang" "Merci beaucoup" de lui faciliter son entrée dans la vie .

DSC06235

 

 

Chikang, 9 ans, a été mis sur notre route il y a plusieurs années. Il vit dans un milieu rural très éloigné et souvent il ne mange pas à sa faim. Parce que lui et sa maman son atteints du sida, ils sont rejetés de leur entourage. Toutefois, grâce aux médicaments qui lui sont offerts gratuitement, son état de santé s'améliore d'années en années et son système immunitaire se renforcit. Le secret de leur bonne santé est de toujours garder le sourire et d'apprécier le quotidien.

DSC06885_2

 

Sonsun fait un peu figure de papa et moi de grand-père pour Chikang. Malheureusement Sonsun étudie à 360 kilomètres et moi j'habite sur un autre continent. Nous voyons à ce qu'il y ait des ressources sur place pour assurer une certaine continuité. Nous voir arriver à moto avec 50 kilos de riz et de la nourriture fraiche, c'est la garantie de moins de soucis pour de nombreux repas à venir. C'est la joie totale.

DSC06887_2

 

Chikang habite avec sa mère et son grand frère qui lui est en parfaite santé.

DSC06902

 

Chikang se fait le gardien du précieux sac de riz que nous lui avons offert.

DSC06917_2

 

La case familiale d'une pièce  a été rénovée quelques jours après mon départ.  Fournir les matériaux n'était pas suffisant. Il a fallu organiser une corvée d'entraide locale. Souvent les gens étaient indisponibles et remettaient à demain le début des travaux.

DSC06946

 

DSC06908

 

 

Pin habitait avec sa maman une espace minable d'une seule pièce infestée de rats. Le père les a abandonnés et son frère handicapé mental habite avec ses grands-parents pauvres loin à la campagne.

DSC05874

 

Pin et sa maman gardaient le sourire malgré cette pièce minable où ils habitaient. Le soir, c'était l'infestation par les moutisques qui pouvaient facilement pénétrer par toutes les ouvertures des murs et du plafond. À droite en bas, les planches servaient de lit pour les deux et à gauche c'était le coin cuisine.

DSC06412

 

Grâce à votre aide au loyer, ce fut la fin du cauchemar une semaine plus tard . Ils habitent maintenant une chambre en beton, à l'étage, avec deux fenêtres , une bonne aération et une douche, une toilette et un plancher en tuiles. Pour la première fois de sa vie après plus de 45 ans d'existence, la maman dort dans un vrai lit avec un matelas  Nous avons acheté un petit lit pliant pour Pin. Pour eux c'est le paradis. Pin retournera à l'école pour terminer ses études secondaires et accéder ensuite à un niveau supérieur d'éducation.

DSC06580

 

Sonsun stimule Pin dans le désir de poursuivre ses études. À cause de l'absence du père et de la maladie mentale du frère, ce réel contact de grand frère lui est très précieux.

DSC06581

 

Sonsun étant retourné à Phnom Penh pour ses études, nous célébrons modestement mon anniversaire dans un restaurant local avec Kimkhorn, Pin et sa maman. Nous nous régalons de curry, de légumes et de riz.

DSC07278

 

La dimension enseignement de mon travail humanitaire est très importante. Les ressources de la psychologie et de la communication sont peu développées. Il existe un réel besoin de formation au niveau du personnel hospitalier: médecins, infirmières, personnel administratif et auxiliaires de l'hôpital.

DSC06504

 

C'est avec beaucoup d'attention et de respect que les participants écoutent les enseignements qui leur servent dans leur vie professionnelle et personnelle.

DSC06792

 

Ces rencontres favorisent également les échanges en counselling individuel.

DSC06804

 

L'université m'invite à m'adresser à leurs étudiants en sciences humaines et en psychologie afin de les informer des plus récentes découvertes dans ce domaine.

DSC07240

 

On écoute attentivement mais on pose peu de questions. Des moines assistent à ces cours pour transmettre par la suite à leur communauté leur savoir dans le domaine. Un moine ne doit jamais prendre place à çôté d'une jeune femme. Ici  les étudiants font aussi des demandes de consultations individuelles professionnelles suite à la présentation. On est très discret sur sa vie privée qu'on ne désire pas partager devant la classe, le jugement des autres occupant une grande place. Perdre la face serait vraiment dramatique.

DSC07242

 

Beaucoup de boulot avec pleins de petits bonheurs en récolte: l'impression de contribuer modestement au tout universel.

DSC07103

 

Si vous désirez faire partie de cette grande aventure humanitaire, veuillez faire provenir vos dons à l'adresse suivante. Un clic sur CONTACTER L'AUTEUR (en haut à gauche au tout début de ce blog) et vous faites déjà partie de l'aventure humanitaire. Je vous contacterai aussitôt que possible pour vous indiquer comment acheminer votre support financier

Vous serez régulièrement informés par ce BLOG et par courriel individuel de l'utilisation sur le terrain de vos dons. Aucun frais administratifs ne seront perçus car tout l'argent reçu est utilisé directement et uniquement pour répondre aux besoins des gens du pays sur place en nourriture, en vêtements, en médicaments, en bourses d'études, en matériel scolaire etc...

N'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter afin d'être avisé de toute nouvelle parution sur ce BLOG.

 

MERCI DU FOND DU COEUR !

 

DSC06575

 

 

Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit
pour pouvoir changer quelque chose,
essayez donc de dormir avec un moustique
et vous verrez
lequel des deux empêche l'autre de dormir.

Sa Sainteté le XIVe Dalaï Lama

 

DSC06333

 

Le froissement d'une aile de papillon change le cours des étoiles.

 

parole zen